Les dernières articles

Quelles sont les études sur la plateforme de l’Internet ? Comment être ingénieur en cybersécurité ?

L’OIT est une organisation multilatérale qui s’efforce d’assurer un environnement de travail équitable et sûr et de promouvoir les plus hauts niveaux de productivité et de bien-être des travailleurs. L’OIT protège les droits des travailleurs dans le monde entier. L’OIT s’efforce d’assurer un environnement de travail équitable et sûr et de promouvoir les plus hauts niveaux de productivité et de bien-être des travailleurs. L’OIT protège les droits des travailleurs dans le monde entier. L’OIT s’efforce de garantir un environnement de travail équitable et sûr et de promouvoir les plus hauts niveaux de productivité et de bien-être des travailleurs.

Les buts et objectifs de l’OIT

Le premier et le plus important des objectifs de l’OIT est de protéger le bien-être des travailleurs grâce à des conditions de travail justes et sûres. Pour ce faire, l’OIT a créé un large éventail de politiques et de réglementations qui protègent les travailleurs contre les atteintes physiques et mentales, les traitements injustes et la discrimination au travail. L’OIT s’efforce également de promouvoir la productivité des travailleurs en garantissant un environnement de travail sûr et sain et en luttant contre le travail des enfants, la traite des êtres humains et d’autres problèmes majeurs qui empêchent les travailleurs de réaliser pleinement leur potentiel. Le premier et le plus important des objectifs de l’OIT est de protéger le bien-être des travailleurs grâce à des conditions de travail justes et sûres. Pour ce faire, l’OIT a créé un large éventail de politiques et de réglementations qui protègent les travailleurs contre les atteintes physiques et mentales, les traitements injustes et la discrimination au travail. La Lo s’efforce également de promouvoir la productivité des travailleurs en garantissant un environnement de travail sûr et sain et en luttant contre le travail des enfants, la traite des êtres humains et d’autres problèmes majeurs qui empêchent les travailleurs de réaliser leur plein potentiel.

 

La Déclaration de l’OIT

Depuis plus de 50 ans, la Déclaration de l’OIT fixe la norme en matière de politiques du travail et de l’emploi. La mission de l’OIT est de promouvoir les droits fondamentaux des travailleurs, notamment le droit à un travail sûr, à la santé et à un environnement de travail sain, le droit à un emploi sûr avec un salaire et des avantages adéquats, le droit de s’organiser, le droit d’être représenté par des syndicats, le droit de prendre des vacances annuelles et le droit à un revenu de retraite. Depuis plus de 50 ans, la Déclaration de l’OIT constitue la norme en matière de politiques du travail et de l’emploi. La mission de la Lo est de promouvoir les droits fondamentaux des travailleurs, notamment le droit à un travail sûr, à la santé et à un environnement de travail sain, le droit à un emploi sûr avec des salaires et des avantages adéquats, le droit de s’organiser, le droit d’être représenté par des syndicats, le droit de prendre des vacances annuelles et le droit à un revenu de retraite.

two women sitting on chair

La convention de l’OIT contre la discrimination

La Convention de l’OIT contre la discrimination a été adoptée pour éliminer les barrières juridiques existantes qui empêchaient les femmes et les personnes de divers groupes ethniques et raciaux de jouir des mêmes droits fondamentaux que les hommes. La Convention a également établi la base des efforts de l’OIT pour éliminer ces barrières à l’avenir, y compris l’élimination du « sexe » en tant que descripteur immuable marqué par une classe et l’élévation du « genre » au même niveau de respectabilité que la « race ». La Convention de l’OIT contre la discrimination a été adoptée pour éliminer les barrières juridiques existantes qui empêchaient les femmes et les personnes de divers groupes ethniques et raciaux de jouir des mêmes droits fondamentaux que les hommes. La Convention a également établi la base des efforts de l’OIT pour éliminer ces barrières à l’avenir, y compris l’élimination du « sexe » en tant que descripteur immuable marqué par une classe et l’élévation du « genre » au même niveau de respectabilité que la « race ».

 

La Convention de l’OIT contre le travail des enfants

La Convention de l’OIT contre le travail des enfants donne aux organisations internationales du travail et aux autres organisations concernées le droit de demander une convention internationale pour mettre fin au travail des enfants. La convention, adoptée en 2001, interdit les pires formes de travail des enfants, notamment le recrutement, l’hébergement, le transport et l’emploi d’enfants de moins de 16 ans (15 ans dans certaines régions du monde). Certains enfants sont toutefois « forcés » de travailler dès l’âge de 10 ans. La Convention de l’OIT contre le travail des enfants donne aux organisations internationales du travail et aux autres organisations concernées le droit de demander une convention internationale pour mettre fin au travail des enfants. La convention, adoptée en 2001, interdit les pires formes de travail des enfants, notamment le recrutement, l’hébergement, le transport et l’emploi d’enfants de moins de 16 ans (15 ans dans certaines régions du monde). Certains enfants sont toutefois « forcés » de travailler dès l’âge de 10 ans.

 

Conclusion

Le travail des enfants est un problème grave qui touche aussi bien les enfants que les adultes. Bien que de nombreuses personnes n’aient pas conscience de son existence, le travail des enfants est encore très répandu. Dans de nombreux pays en développement, les enfants, y compris les adolescents, travaillent comme mineurs, ouvriers agricoles ou occupent d’autres emplois subalternes qui n’ont rien à voir avec leur éducation ou leur formation.

Les raisons de cette situation sont variées et tiennent à un certain nombre de problèmes, dont le moindre n’est pas la croyance selon laquelle les enfants ne sont pas capables d’occuper un emploi plus avancé que le jeu. Certains pays, comme les États-Unis, ont des lois qui rendent difficile le travail des enfants après l’âge de 16 ans. D’autres pays, dont de nombreuses régions d’Europe, imposent des réglementations plus strictes que les États-Unis en matière de travail des enfants. Ces différences dans les lois sur le travail des enfants sont dues en partie à des facteurs culturels et historiques, ainsi qu’aux différents niveaux de développement et de mise en œuvre des politiques et des lois sur le travail des enfants dans le monde.